dyspraxique numéro 1 scolaritéVous pensez que vous ou votre enfant est atteint de dyspraxie? Vous souhaitez avoir un diagnostic fiable sur vos troubles de l’apprentissage? Dans ce cas, les centres référents de dyspraxie sont les endroits les plus aptes à vous fournir un diagnostic précis.

En savoir plus à propos de la dyspraxie les diagnostics et les traitements

Qu’est-ce-qu’un centre référent?

Les centres référents sont des centres de consultation multidisciplinaires attachés à des équipes hospitalières universitaires. Ils ont été mis en place en 2001 dans le cadre d’un plan d’action interministériel destiné à améliorer le diagnostic de certains troubles du langage chez l’enfant, dont la dyspraxie. A ce jour, il existe un centre dans chaque région de  France métropolitaine, ainsi qu’un à la Réunion.

Les objectifs des centres référents

Les objectifs des centres référents de dyspraxie sont les suivants:

  • Porter un diagnostic précis du handicap afin d’orienter la prise en charge rééducative et le mode d’intégration scolaire
  • Assurer le suivi et la coordination des soins qui seront dispensés aux enfants
  • Participer à la formation des professionnels de santé dans ce domaine à travers divers outils tels que la formation continue, la diffusion de publications sur la dyspraxie, la participation à des congrès spécifiques, l’intégration des problématiques liées à la dyspraxie dans la formation initiale des étudiants en médecine
  • Présenter une activité de recherche par l’élaboration et la participation à des protocoles de recherche clinique sur la dyspraxie
  • Développer un rôle de conseil vis-à-vis des équipes éducatives et du personnel soignant
  • Travailler en partenariat avec des structures déjà existantes sur les questions liées à la dyspraxie

Comment s’effectue le diagnostic de dyspraxie dans les centres référents?

Les centres référents permettent d’avoir le diagnostic le plus fiable et le plus complet sur la dyspraxie de votre enfant. Cependant, le diagnostic n’est pas effectué à la demande des parents des enfants mais plutôt d’un professionnel chevronné. Ainsi, le diagnostic effectué dans les centres référents intervient suite à une demande d’expertise d’un orthophoniste, d’un médecin scolaire ou d’un neuropédiatre. En revanche, il convient de signaler que les centres référents ont quelques limites car ils manquent encore cruellement de certains personnels soignants, tels que les psychomotriciens et les ergothérapeutes et les délais d’attente sont très longs (un an en général). Si vous voulez accélerer le délai, il est préférable de faire au préalable un bilan neuropsychologique en cabinet privé.

Existe-t-il d’autres lieux dans lesquels avoir un diagnostic de dyspraxie?

Outre les centres référents, il existe des équipes pluridisciplinaires capables d’effectuer des diagnostics de dyspraxie. C’est notamment le cas des Réseaux de Santé. Il en existe actuellement une dizaine en France. Vous trouverez une liste de ces Réseaux de Santé sur le site de la Fédération Nationale des Réseaux de Santé des Troubles du Langage et des Apprentissages.

D’autres sujets pouvant vous intéresser :