dyspraxieIl est important de savoir que la parole et le langage sont très différents l’un de l’autre surtout s’il est révélé qu’un enfant est atteint de dyspraxie. La parole est la façon de prononcer des mots. Elle aide à articuler les sons. Si un enfant est atteint d’un trouble de la parole, il a des difficultés à articuler de façon précise comme dans le bégaiement. Le langage touche la construction des phrases ainsi que la prononciation des sons.

En savoir plus à propos de la dyspraxie orofaciale

Quand parle t-on de retard de la parole chez l’enfant ?

Quand un enfant est atteint de retard de la parole, c’est qu’il a de grandes difficultés à construire des phrases. Il  a aussi du mal à prononcer des sons qu’il entend (lorsqu’il ne souffre pas de difficultés motrices). En temps normal, un enfant prononce son premier mot entre un an et un an et demi. S’il est atteint d’un trouble du langage, il ne prononcera des mots qu’après deux ans. Pour les assembler en phrases, dans ce cas, il faudra attendre trois ans au lieu d’un an et demi en moyenne.

Le trouble primaire du langage ou la dysphasie

Lorsqu’un enfant est diagnostiqué dysphasique, c’est qu’il connait un trouble sévère persistant l’handicapant pour communiquer. La dysphasie vient d’un dysfonctionnement cérébral empêchant l’enfant de communiquer normalement. Les garçons sont plus touchés que les filles par la dysphasie. Dans cette pathologie, on peut aussi remarquer qu’il existe souvent des problèmes de perception auditive.

Quelques points de repère sur le développement du langage

Des parents peuvent connaitre des points de repère sur le développement du langage de leur enfant entre un et six ans. À un an, l’enfant comprend environ une trentaine de mots en dit quatre à cinq et secoue la tête pour dire non. Vers un an et demi, il connait cent à cent cinquante mots. Il en prononce cinquante, dit des onomatopées. Vers deux ans, il comprend plus de deux cents mots et en dit entre cinquante jusqu’à trois cents. Il fait également des petites phrases de deux à trois mots et dit son prénom. À trois ans, l’enfant comprend neuf cents mots, en utilise la moitié et fait des phrases. Au-delà, son langage est bien organisé.

D’autres sujets pouvant vous intéresser :