diagnostic dyspraxieLa dysgraphie se repère en général à l’école lorsqu’un enfant coordonne mal ses gestes et a des difficultés à écrire des mots simples comme son prénom par exemple. Il écrit de façon très lente, évite de dessiner et n’est attiré en aucune façon par tout ce qui est manuel. Ce qu’il fait semble toujours négligé et son écriture n’est jamais fluide. La dysgraphie est souvent associée à d’autres troubles.

En savoir plus à propos de la dysgraphie et la scolarité

Comment la dysgraphie se diagnostique t-elle ?

Les symptômes de certains troubles dont la première syllabe commence par dys sont repérables dès les premières années d’un enfant. En général ces troubles sont diagnostiqués entre 4 et 8 ans par un médecin spécialiste. Une fois que le trouble de dysgraphie est posé, le médecin peut diriger l’enfant vers un traitement adapté à sa difficulté.

Quels sont les traitements possibles pour un enfant dysgraphique ?

Quand un enfant est reconnu dysgraphique, il va entamer des séances de rééducation chez un ergothérapeute ou psychomotricien En complément, il peut être conseillé aux parents de faire suivre l’enfant par un psychothérapeute.  Avec la graphothérapie et un entrainement régulier en écriture, les enfants dysgraphiques font rapidement de véritables progrès. S’il est reconnu que la dysgraphie est liée à une dyspraxie, les traitements peuvent varier mais dans tous les cas, ces enfants doivent suivre une rééducation . L’enfant va suivre des séances de 45 minutes en faisant des jeux d’adresse et autres exercices de motricité.

Un enfant dysgraphique peut-il suivre une scolarité normale ?

Lorsqu’un enfant est dysgraphique, il peut suivre une scolarité normale selon la gravité de ses troubles. Il doit tout de même suivre des séances de graphothérapie.  Si son trouble est plus profond, il peut être accompagné à l’école par une auxiliaire de vie scolaire ou AVS (AESH). Il doit également avoir du matériel adapté à son trouble comme par exemple un ordinateur pour écrire.

Quand s’inquiéter ?

Quand un enfant a du mal à parler normalement, ne peut pas bien se concentrer ou s’organiser, il faut être vigilant et en parler à son pédiatre. S’il a du mal à s’habiller seul, à écrire, compter ou n’arrive pas à faire certaines choses seul, les parents doivent l’emmener consulter sans tarder. Dans ces cas, l’enfant peut être touché par une dyspraxie, une dysgraphie ou une dyslexie ou encore par deux de ces troubles ou la totalité. Plus vite il sera diagnostiqué et plus vite il pourra être rééduqué.

D’autres sujets pouvant vous intéresser :