Comment aider mon enfant dysorthographique à surmonter ses difficultés?

Il est important que vous puissiez aider, à la maison, votre enfant dysorthographique à surmonter ses difficultés liées à l’orthographe. Comment aider mon enfant dysorthographique à surmonter ses difficultés? Un soutien scolaire adapté est une des solutions. La dysorthographie met en lien chez l’enfant la compétence orthographique et la lecture ainsi que la compétence orthographique et l’écriture  en rapport avec le temps. L’apprentissage de la lecture est  antérieur à l’apprentissage de l’écriture. Apprendre à bien écrire prend plus de temps qu’apprendre à bien lire. En entrant dans le monde de l’école, l’enfant découvre l’univers de l’écrit et la symbolisation du langage. Ce qui n’est pas aisé du fait de la nécessité pour lui de désormais mémoriser des formes écrites perçues, identifiées dans le monde  oral et assimilées à l’oralité.  Il s’agit de quelque chose de nouveau. Il doit pouvoir s’habituer aux nouvelles règles et formes orthographiées, assimiler un alphabet qui ne pourra se prêter à sa créativité. Sous sa forme écrite, l’utilisation du langage ne légitime pas l’erreur qui est  rapidement repérée et évaluée. La maîtrise de l’orthographe requiert un certain nombre d’années d’apprentissage. Il faut maîtriser l’orthographe lexicale et grammaticale pour pouvoir s’impliquer dans l’univers d’un texte inscrit dans la fiction. Compte tenu de cette complexité, il n’est pas toujours facile de lier les difficultés d’apprentissage des enfants aux troubles dysorthographiques. Par contre, on pourra les  rapporter à un certain nombre d’indices spécifiques : troubles durables au niveau de la lecture, décalage persistant avec d’autres enfants du même niveau scolaire, usage de codes d’écriture différente, personnalisée, segmentation aléatoire de mots, de syllabes etc…Toutes ces difficultés apparaissant chez un enfant qui serait par ailleurs bon dans beaucoup d’autres matières et domaines de son développement, incitent à proposer le diagnostic d’un trouble spécifique de la lecture, c’est-à-dire une dyslexie-dysorthographique. Comment aider mon enfant dysorthographique à surmonter ses difficultés?

Comment aider mon enfant dysorthographique à surmonter ses difficultés? 1ère piste

Les compétences de base pour l’apprentissage de l’écriture sont la symbolisation du langage oral (conscience phonologique) et la capacité de mémorisation des formes écrites : la langue écrite est à la base composée de sons que l’on peut différencier et manipuler intentionnellement. Dès lors, il est possible à l’enfant de pouvoir isoler un mot dans une chaîne sonore, d’isoler les différents éléments syntaxiques, de contrôler et appliquer les règles grammaticales, d’apprendre à identifier les homophones, homonymes, synonymes et de les différencier. La conscience phonologique est la clé du langage écrit parce qu’ elle fait le lien entre les phonèmes et les graphèmes et permet de développer l’acquisition de l’écriture. Pour aider votre enfant dysorthographique, il faut donc d’un coté travailler sa conscience phonologique (entendre les phonèmes dans les mots) et d’un autre côté travailler le sens des mots dans la phrase.

Comment aider mon enfant dysorthographique à surmonter ses difficultés? 2ème piste

Comment aider mon enfant dysorthographique à surmonter ses difficultés? En lien avec la capacité attentionnelle, il faut mettre la lumière sur la capacité visuo-spatiale chez l’enfant affecté par une dysorthographie. Un bon déplacement et une bonne orientation du regard sur les lettres, une bonne focalisation de l’attention sur les zones pertinentes de lecture-écriture, exercent la mémoire à enregistrer efficacement les images mentales des lettres, syllabes, et mots. Si vous suspectez qu’une difficulté visuo-spatiale est à l’origine de la dysorthographie de votre enfant, nous vous recommandons de consulter un(e) orthoptiste spécialisée en rééducation neuro-visuelle. Toutefois, au-delà de l’attention visuelle qui peut être stimulée par l’enseignant, il y a la compréhension proprement dite du mot, du texte. Dans le mot, dans la phrase et dans le texte, il y a une production de sens. Ce sens ne doit pas échapper à l’enfant.

Comment aider mon enfant dysorthographique à surmonter ses difficultés?

Le professeur a la possibilité de faire usage d’une variété d’outils performants dans une optique d’aide, de soutien, de formation et remédiation.

a)Sur la technique visuo-sémantique :

Objectif : mémoriser l’orthographe de certains nouveaux mots, mettre en place des moyens mnémotechniques

L’Orthographe illustrée, proposée par Valdois

Méthode accessible en ligne : http://melaniebrunelle.ca/orthographe-illustree

  1. b) Sur les homophones grammaticaux:

l’Atelier des accords des mots – Numéro 1 Edition (série homophones grammaticaux)

et de nombreux jeux sur notre blog : https://www.numero1-scolarite.com/ressources-pedagogiques-francais/jeux-pedagogiques-en-francais/

 

  1. c) Sur la rédaction:

savoir faire une rédaction, Mini Chouette, CM1-CM2, Hatier

http://www.editions-hatier.fr/livre/mini-chouette-savoir-faire-une-redaction-cm1cm2-9-11-ans

  1. d) Sur l’écriture, les terminaisons verbales et les accords :

Vous trouverez beaucoup de jeux en ligne à imprimer vous-même qui vous permettront de travailler avec votre enfant dysorthographique toutes les terminaisons verbales et els accords : Nos ressources pédagogiques en français

Dominos des terminaisons verbales – Numéro 1 Scolarité

L’Atelier des accords – Numéro 1 Scolarité (séries n° 5, 6, 7)

  1. e) Sur la recherche d’idées :

http://ien-montpellier-nord.ac-montpellier.fr/IMG/pdf/La_carte_mentale_outil_pedagogique.pdf

Posez vos questions à nos responsables pédagogiques, nous sommes là pour vous aider