cours pour dyspraxiePour un enfant dyspraxique, il existe de nombreux outils pédagogiques à mettre en place afin de l’aider dans sa scolarité. La dyspraxie est un trouble de la coordination motrice. Les gestes les plus élémentaires ne sont pas automatisés, ce qui peut entraîner des difficultés dans la vie de tous les jours et en particulier à l’école. Dyspraxie et scolarité ne sont pas forcément incompatibles si les difficultés de l’enfant sont correctement prises en charge avec les bons outils pédagogiques.

En savoir plus à propos des aménagements pédagogiques pour les dyspraxiques

Les aides matérielles

Pour pallier la lenteur et la maladresse de l’enfant dyspraxique, il existe des aides matérielles pour l’écriture ( manchons à placer sur le crayon ), des aides au découpage avec des ciseaux à mouvement automatique et lames courtes, des aides pour les tracés géométriques et des supports antidérapants pour les feuilles.

Pour prendre en note ses leçons, il est conseillé d’utiliser un cahier avec des repères visuels plutôt qu’un classeur plus difficile à manipuler. Dans la mesure du possible il est conseillé de donner des photocopies plutôt que de faire de la copie qui peut s’avérer longue et difficile pour l’enfant.

Les aides pédagogiques

En cas de dyspraxie, l’adaptation de l’environnement compte beaucoup pour éviter à l’enfant de se décourager et de se détourner des matières scolaires. Un climat convivial et en petit effectif permet de faciliter la concentration. L’organisation de travaux en petit groupe en binôme ou avec du tutorat est idéal pour favoriser les apprentissages.

L’enseignant doit faire preuve de pédagogie en simplifier les exercices et en les découpant en étapes successives. Il ne faut pas hésiter à réduire la quantité et limiter les efforts d’écriture, tout en restant exigeant sur la qualité de l’apprentissage ( apprentissage par coeur des leçons ). Enfin les évaluations doivent tenir compte de la dyspraxie en valorisant la démarche autant que le résultat. L’intervention de compétences autres que celles évaluées doivent être limitées dans la notation.

L’accompagnement de l’élève dyspraxique

Enfin les outils pédagogiques de la dyspraxie ne doivent pas remplacer un accompagnement de la part de la famille et du corps enseignant. Il peut être intéressant de mettre en place un tutorat (soutien scolaire pour dyspraxique) ou de faire quelques cours avec la présence d’un ergothérapeute qui pourra proposer des aides matérielles à mettre en place.

Pour l’école ou la maison, il existe des banques de ressources avec des exercices et des outils adaptés aux élèves dyspraxiques. Pour le français, « Les Fantastiques Exercices » proposent différents exercices pour l’accès à l’apprentissage du français. Pour les mathématiques, le logiciel MathEOS aides les élèves à suivre un cours de mathématiques avec un ordinateur. Dyspraxiatheca est  la base de ressource européenne pour les outils pédagogiques de la dyspraxie.

D’autres sujets pouvant vous intéresser :