Aide scolaire pour enfant avec Trouble de l’attention TDAH : la réussite à l’école

Aide scolaire pour enfant avec Trouble de l'attention TDAH

Pourquoi une aide scolaire pour enfant avec Trouble de l’attention TDAH, avec ou sans hyperactivité ?

Le Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité se caractérise par l’expression de symptômes d’inattention, d’impulsivité et d’hyperactivité. Les symptômes du TDAH sont susceptibles de fluctuer dans le temps et de varier en intensité, en fonction du profil de l’enfant, de l’expression du trouble, mais aussi en fonction de l’environnement dans lequel il évolue. Une Aide scolaire pour enfant avec Trouble de l’attention TDAH peut aider votre enfant. Le TDAH peut constituer un véritable handicap, notamment sur le plan de la scolarité. C’est pourquoi il est indispensable que votre enfant ait une aide scolaire Trouble de l’attention-TDAH.

L’inattention : l’enfant ne prête pas attention aux détails, fait des fautes d’étourderie, n’est pas toujours capable de restituer une connaissance acquise lors d’un contrôle, il est facilement distrait et donne l’impression de ne pas écouter, il a besoin qu’on lui répète les consignes, a du mal à soutenir son attention, ne termine pas ce qu’il a commencé, est lent à exécuter les tâches demandées…

L’impulsivité : l’enfant a du mal à attendre son tour, interrompt les autres, ne réfléchit pas avant d’agir et n’anticipe pas les conséquences, il peut par conséquent se mettre lui ou son entourage en danger, il peut paraître agressif, il n’est pas organisé (troubles des fonctions exécutives) et a des difficultés de motricité fine (visible dans l’écriture, le découpage)…

L’hyperactivité : l’enfant ne tient pas en place (il court, saute, remue), a du mal à rester tranquille et assis en classe, il parle trop vite, un retard de parole est souvent constaté nécessitant un suivi orthophonique, il ne respecte pas les règles, est souvent puni pour toutes ces raisons et a souvent peu d’amis…

Une aide scolaire pour enfant avec Trouble de l’attention TDAH: des cours particuliers à domicile adaptés peuvent aider votre enfant.

Une aide scolaire pour enfant avec trouble de l’attention TDAH individuelle permet de répondre plus facilement aux besoins de l’élève. Il convient tout d’abord d’adapter le cadre de travail afin de limiter au maximum les sources de distraction. Tous nos professeurs sont formés au suivi des élèves porteurs d’un trouble de l’attention et à l’aide scolaire Trouble de l’attention TDAH. Le bilan de compétences avec un de nos responsables pédagogiques permettra de consigner par écrit les recommandations pédagogiques nécessaires au cours particulier avec votre enfant. En effet, chaque trouble de l’attention est différent. Par exemple, pour certains la  manipulation d’outils sera un facilitateur de concentration alors que pour d’autres cela va entraîner une distraction trop grande qui au contraire va encore aggraver le geste de concentration.

Vous trouverez sur notre blog de nombreux documents et conseils pédagogiques sur la façon de travailler les mathématiques et le français avec un élève TDAH.

L’estime de soi des enfants présentant un TDAH est souvent mise à mal: reproches, remarques sur leur comportement, ce qu’ils n’ont pas fait, ou mal fait… Bon nombre des paroles qu’ils entendent dans une journée, soit à la maison ou en classe, contribuent à les dévaloriser, « dépêche toi », « fais donc attention », « tiens toi tranquille », « tu n’as pas encore terminé! », « soit moins bavard », « soit plus attentif », « pourrais-tu être sage? »,  etc. Une aide scolaire pour enfant avec Trouble de l’attention TDAH lui redonnera confiance.
Pour planifier le bilan de compétences et démarrer rapidement des cours particuliers, n’hésitez pas à contacter un de nos responsables d’agence: Liste de nos agences

Pour renforcer l’estime de soi de l’enfant notre professeur  lui apprendra lors de l’aide scolaire trouble de l’attention TDAH :

  • A se connaitre et à identifier
    • Ce qu’il aime faire
    • Ce qui lui fait plaisir
    • Qui il aime
  • A s’aimer
    • Quelles sont mes qualités
    • Ce que je sais faire
    • L’aider à se projeter « Quand je serais grand, je… »
  • A se faire confiance

En identifiant ce qu’il peut faire seul ou avec votre aide, faciliter sa prise d’autonomie pour lui montrer qu’il est digne de confiance pour vous et pour lui-même.

  • Faire le point avec lui sur ce qu’il peut changer
  • Et sur ce que vous pouvez faire pour l’aider dans ses objectifs

Quelques informations sur le TDAH:

– 6-12 ans :
L’un des symptômes les plus visibles pour les parents est l’hyperactivité motrice. De 6 à 12 ans, l’enfant entre dans l’âge des apprentissages et des activités, c’est la période au cours de laquelle le TDAH semble le plus bruyant et qui conduit bien souvent les parents à consulter leur médecin ou leur pédiatre. Après l’âge de 12 ans, l’hyperactivité motrice a tendance à s’estomper et ce sont plutôt le déficit d’attention et l’impulsivité qui prédominent.

– Le TDAH est plus fréquent chez les garçons.
Le TDAH survient plus souvent chez les garçons que chez les filles, mais avec des caractéristiques un peu différentes. Il semble que les garçons bougent plus mais il existe aussi chez les filles même si son expression se fait plus discrète. Attention, le trouble sans hyperactivité est difficile à détecter, n’hésitez pas à consulter une de nos neuropsychologues.

– Prise en charge multimodale :
Elle signifie qu’il faudra allier plusieurs prises en charge pour aider l’enfant à compenser ses difficultés. 
Elle se compose souvent de :

  • rééducations (orthophonie, psychomotricité, remédiation cognitive)
  • Psychothérapies (Thérapies comportementales et cognitives, des thérapies individuelles ou de groupes s’adressant ou à l’enfant ou à la famille)
  • la psycho-éducation des parents et/ou des patients
  • des aménagements scolaires en classe et une Aide scolaire pour enfant avec Trouble de l’attention TDAH avec Numéro 1 Scolarité
  • un traitement médicamenteux par Méthylphénidate qui a l’indication dans ce trouble si nécessaire.

La prescription de psychostimulants (Ritaline, Concerta) bien que controversée a démontré son efficacité. Les effets bénéfiques des thérapies comportementales (Neurofeedback, remédiation cognitive)  sont avérés. Il est aussi important que les parents soient bien aidés pour bien comprendre le trouble de leur enfant et adopter des attitudes positives.