Comme expliqué dans le 1er article, le plus compliqué pour un professeur suivant un élève TDAH est de pouvoir aider l’enfant à se gérer lui-même. Il est très important, pour qu’un élève TDAH puisse compenser son trouble, d’utiliser des outils favorisants le geste d’attention. Attention toutefois, chaque enfant est différent, donc un même outil peut faciliter ou au contraire aggraver le geste de concentration, car il crée trop de distraction. Il faut donc essayer, c’est le seul moyen de savoir si cela marche ou pas.

Voici une carte qui vous présente des astuces à mettre en place très facilement et qui pourront vous aider au bon fonctionnement de votre cours.

Empêcher un élève TDAH de bouger peut être plus néfaste que l’on ne peut l’imaginer. Ces enfants ont besoin de bouger et cela les aide à retenir et apprendre, autant utiliser alors ces petites astuces.

Un enfant a Haut Potentiel (HP) sera aussi un enfant dont l’agitation est l’une de ses principales caractéristiques : il ressent un trop plein d’émotions, d’anxiété et d’énergie. L’enfant HP sera alors aussi dissipé, nerveux , bavard  intenable en cours qu’un enfant TDAH. L’enfant HP aura besoin de re-formulation, d’explication yeux dans les yeux, de contacts pour être rassuré.

Il faudra donc être vigilant concernant l’hyperactivité d’un enfant.

La carte mentale en pdf : tdah-que-mettre-en-place.

Liens vers les boutiques pour les objets cités :

Un excellent document réalisé par le centre  hospitalier régional universitaire de Montpellier , à l’intention des enseignants : https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=ZGVmYXVsdGRvbWFpbnx0ZGFoZXRhbG9yc3xneDo1MTU0MWQ1MDc1YjdkYzJi