Le présent de l’indicatif dans la langue parlée 3ème Leçon et exercices

Pour télécharger la fiche Le présent de l’indicatif dans la langue parlée 3ème Leçon et exercices au format pdf: le présent de l’indicatif dans la langue parlée 3ème

Nom du professeur ARNAU Catherine

Niveau : 3ème                                              Matière : Français

Titre du chapitre VALEURS DES TEMPS

Leçon1
Les valeurs du présent de l’indicatif dans la langue parlée
le présent de l’indicatif dans sa définition grammaticale est : Le moment où l’on parle Mais ce moment n’a pas de durée
« Le moment où je parle est déjà loin de moi » dit Boileau.
Cependant, dans la pratique, il faut donner au présent une durée appréciable, mais cette durée varie beaucoup : elle peut être d’une minute, d’une heure’, d’une journée, d’une année, d’un siècle ou bien davantage.
Voici donc ces différents présents :
Le présent du jour où l’on est (aujourd’hui)
Elle arrive aujourd’hui à midi.Le présent d’habitude ou de répétition exprime une action habituelle ou répétée :
Il se lève tous les jours à cinq heures.Le présent de vérité générale :
Les beautés les plus régulières ne sont pas toujours celles qui plaisent le plus.

Le présent du verbe d’état,
accompagné d’un attribut, il sert à exprimer une manière d’être du sujet (un être, un objet ou un lieu) :  « Être », « paraître », « sembler », « demeurer », « rester »
Je suis timide, mais je me soigne.

Le présent peut servir à marquer un événement passé :
Notre chat arrive à l’instant de Moscou.

Le présent peut exprimer un futur proche,  (demain)
Aujourd’hui, elle veut une chose, demain, une autre.(Sous-entendu :  demain, elle veut une autre chose.)

Le présent duratif ou étendu :
Cela fait des mois que nous avons chaud.

Présent de narrationprésent de l’indicatif employé à la place d’un passé pour rendre un récit plus vivant, comme dans la phrase, C’est le 4 août 1914 que la guerre éclate.

 

 

 

 

Les questions sont classées du plus simple au plus difficile.

Question 1 :

Quelle est la valeur du présent dans les phrases suivantes ?

Demain, on rase gratis

 Il est toujours gai, toujours de bonne humeur.

Je suis à vous dans un instant

ça fait un an  qu’on se bat et on a l’habitude

Il se lève tous les jours à midi.

« Gritte, ma soupe de fève, c’est pour demain, ou pour aujourd’hui? »  (Giono):


Question 2 :
Dans les vers suivants, distinguez les différentes valeurs du présent :

[Elle] va, vient, fait l’empressée.

(Jean de La Fontaine)

Les emportant aux dents, dans les bois se retirent.

(Jean de La Fontaine)

On dit même qu’au trône une brigue insolente Veut placer Aricie et le sang de Pallante.

(Jean Racine)

Et je me vois réduit à chercher dans vos yeux une mort qui me fuit.

(Jean Racine)

À ce que je vois, Chacun n’est pas ici criminel comme moi.

(Jean Racine)

Question 3 :
Quelle est la valeur des présents dans les phrases suivantes ?
Relevez dans chaque phrase les termes qui vous ont aidés à trouver cette valeur ?

Chaque fois qu’il vient, il pose la même question.
Il est toujours en bonne compagnie.
Chaque pays a ses coutumes
Il travaille régulièrement quatre heures par jour.

Question 4 :

Identifiez et analysez la valeur du présent dans les deux phrases suivantes :

Il faut respecter la vie d’autrui.

Il faut être patient.

Question 5 :
Indiquez les valeurs du présent dans l’extrait suivant :

Un mort, il est vrai, ça s’expliquerait déjà plus aisément que cinq morts. Mais il vaut mieux éviter toutes les questions. Car, quand on est questionné, on s’embrouille facilement. La contradiction et les méfaits apparaissent de tous côtés (Michaux)

 

 

Question 6 :

Identifiez et analysez les différentes valeurs du présent dans la strophe suivante :

Sois humble ! que t’importe
Le riche et le puissant !
Un souffle les emporte.
La force la plus forte
C’est un cœur innocent.
 (Victor HUGO)

Question 7 :
Différenciez les valeurs du présent, dans ces phrases de Madame de Sévigné :

La Provence est mon pays depuis que vous y êtes

Quand il dort, c’est d’accablement

Il m’a grondé de ne pas avoir été à Bourbon, mais c’est une radoterie, car il avoue que, pour boire, Vichy est aussi bon.

Les remèdes ne font point d’effet.

Question 8 :
Analysez l’emploi du présent dans la citation suivante :

Pourquoi la liberté est-elle si rare ? parce qu’elle est le premier des biens. (Voltaire )

Question 9 :
Analysez la valeur du présent dans cette strophe du poème de Verlaine :

Il pleure dans mon cœur

Comme il pleut sur la ville,

Quelle est cette langueur

Qui pénètre mon cœur ?