La fonction complément d’objet direct COD 6ème leçon et exercices

La fonction complément d’objet direct (COD) leçon et exercices : cette fiche permet de revoir la fonction COD et de s’exercer : quelle est la fonction du COD dans la phrase ?

Pour télécharger la fiche en pdf 6ème – Grammaire – La fonction COD

Le complément d’objet direct fait partie du groupe verbal. Il complète directement le verbe. L’objet subit l’action effectuée par le sujet. Le COD se place après le verbe sauf s’il s’agit d’un pronom ou si la phrase est interrogative. « Le chat mange un poisson. » / « Le chat le mange. »  Ne pas confondre le COD avec d’autres fonctions grammaticales. Le sujet inversé. « Dans les bois hurlait un loup. »  L’attribut du sujet. « La pomme est verte. »Il n’y a jamais de COD après le verbe « être ». Le complément circonstanciel. « Julie mange une pomme chaque matin. »

Comment trouver le COD d’un verbe conjugué ? Il faut poser la question « qui ? » ou « quoi ? » après le verbe. Exemples : « Martin invite son amie au parc. » / Martin invite qui ? à Son amie. « Julie mange une pomme. » / Julie mange quoi ? à Une pomme. « Elle la mange. » / Elle mange quoi ? à Le pronom « la » reprend « la pomme ».

Je m’exerce

Le groupe de mots en gras est-il le COD du verbe souligné ? Si non, indique sa fonction grammaticale.

  • Garçon, apportez l’addition. Oui     Non _______________________________
  • L’accès au parc est interdit la nuit. Oui     Non _______________________________
  • Juliette n’a rien mangé. Oui     Non _______________________________
  • J’aimerais avoir ton avis. Oui     Non _______________________________
  • Le long d’un clair ruisseau buvait une colombe. Oui     Non _______________________________

 Souligne les verbes conjugués de ce texte et entoure leur COD.

« On donnait ce jour-là un grand dîner, où, pour la première fois, je vis avec beaucoup d’étonnement le maître d’hôtel servir l’épée au côté et le chapeau sur la tête.(…) Le vieux comte de Gouvon allait répondre ; mais ayant jeté les yeux sur moi, il vit que je souriais sans oser rien dire : il m’ordonna de parler. (…) On ne vit de la vie un pareil étonnement. » Les Confessions, J-J ROUSSEAU

Complète chaque phrase avec un COD de ton choix.

  • Je fais ____________________________ à mon médecin.
  • Appelle ________________________. On __attend.
  • Je ________ remercie pour l’accueil ______ que vous m’avez réservé.
  • Les enfants s’accroupissent pour observer __________________________.
  • J’ai fait ___________________________ en échangeant _______________ contre deux livres.

Quelle est la classe grammaticales des COD en gras ?

« Je sens une petite odeur de foin qui cherche à entrer dans mon nez et je crois que j’ouvre mes narines avec mes doigts pour qu’elle entre… (…). Et alors dans ce rêve que j’ai fait du poids du soleil, il me semble que je descends l’échelle. Et je vois devant moi le fil blanc du chemin et je marche sur lui comme une corde tendue en prenant l’équilibre de mes bras ouverts. » Un de Baumugnes Jean Giono

Pronom relatif     Proposition subordonnée relative     Groupe nominal

 « odeur de foin » : ________________________________________________

« que j’ouvre mes narines avec mes doigts » : _______________________________________________________________

« que » : ________________________________________________________

« le fil blanc du chemin » : __________________________________________

 Corrigé : La fonction complément d’objet direct

Exercice 1 

  • Garçon, apportez l’addition. / Oui
  • L’accès au parc est interdit la nuit. / Non : complément circonstanciel de temps.
  • Juliette n’a rien mangé. / Oui
  • J’aimerais avoir ton avis. / Oui
  • Le long d’un clair ruisseau buvait une colombe. / Non : sujet inversé du verbe « buvait ».

 Exercice 2 : Les verbes sont soulignés et les COD sont surlignés en jaune.

« On donnait ce jour-là un grand dîner, où, pour la première fois, je vis avec beaucoup d’étonnement le maître d’hôtel servir l’épée au côté et le chapeau sur la tête.(…) Le vieux comte de Gouvon allait répondre ; mais ayant jeté les yeux sur moi, il vit que je souriais sans oser rien dire : il m’ordonna de parler. (…) On ne vit de la vie un pareil étonnement. »

Les Confessions, J-J ROUSSEAU

Exercice 3 : Ces phrases sont à titre d’exemples.

  • Je fais une confiance absolue à mon médecin.
  • Appelle ton frère. On l’
  • Je vous remercie pour l’accueil que vous m’avez réservé.
  • Les enfants s’accroupissent pour observer la fourmilière.
  • J’ai fait une bonne affaire en échangeant un jeu vidéo contre deux livres.

Exercice 4

  • « odeur de foin » : groupe nominal
  • « que j’ouvre mes narines avec mes doigts » : proposition subordonnée relative
  • « que » : pronom relative
  • « le fil blanc du chemin » : groupe nominal

Fiche réalisée par Margot Goix, responsable pédagogique à Numéro 1 Scolarité