Reconnaître un nom commun 6ème Leçon et exercices

Cette fiche intitulée « Reconnaitre le nom commun leçon et exercices 6° » permet de revoir le nom commun : qu’est-ce qu’un nom commun ? Les noms communs renvoient à tout ce qu’il y a autour de nous et ce sur quoi on peut mettre une étiquette. Ils peuvent être concrets (« une pomme ») ou abstraits (« la réflexion »). Parmi les noms concrets, certains présentent le trait animé. Ils désignent des êtres humains ou des animaux. Ceux qui présentent le trait inanimé désignent des objets. La plupart des noms présentent le trait comptable ; ils peuvent être précédés de déterminants numéraux (« deux chevaux »). D’autres présentent le trait non-comptable (« la pluie »).

Pour télécharger en pdf la fiche 6ème – Grammaire – Le nom commun

Objets: fourchette, ordinateur, livre, crayon.
Animaux: coccinelle, chien, cheval, crocodile.
Noms abstraits: réflexion, crainte, froid, joie.
Éléments naturels: arbre, fleur, eau, air.
Êtres humains: homme, médecin, tata, frère

Je m’exerce : Les mots mis en valeur sont-ils des noms communs ? Si non, quelle est leur classe grammaticale ? Les touristes admirent la cathédrale. Oui     Non _______________________________Viens avec moi. Oui     Non _______________________________ Mes amis seront présents. Oui     Non _______________________________Cécile s’est trompée. Oui     Non _______________________________

Ces noms communs sont-ils abstraits, concrets  animés ou concrets inanimés ? Complète le tableau. la peur – l’avion – l’épicier – la durée – la rose – le tigre – la géographie

Noms abstraits Noms  concrets animés Noms concrets inanimés
   

Quel trait (comptable ou non comptable) désigne chaque nom commun ?

Le chapeau: comptable     Non comptable
La prudence : comptable     Non comptabl
Le crayon: comptable     Non comptable
La chaise: comptable     Non comptable
L’humour: comptable     Non comptable
L’État: comptable     Non comptable
L’argent: comptable     Non comptable

Souligne les noms communs de ce texte.

Une bonne soirée: Les parents de Mathilde vont passer la soirée chez tante Sabine. Mathilde reste seule à la maison avec sa petite sœur Carla. Du fond de son lit, Mathilde entend la porte de la maison se refermer derrière ses parents. Ils sont enfin partis ! Elle soupire de contentement et creuse douillettement son oreiller avec sa tête. En écoutant le souffle régulier de Carla qui dort profondément, elle attend un sommeil qui ne veut pas venir. Mathilde hésite encore un instant, puis elle décide de se lever. Les volets ne sont pas fermés mais la chambre est plongée dans l’obscurité ; seul un mince filet de lumière filtre par la porte entrouverte. Ses parents ont laissé la veilleuse de l’entrée allumée. Mathilde va tout droit s’installer dans un grand fauteuil confortable, où il est bien agréable de se prélasser sans le partager avec papa ou maman. Elle allume la télévision. Ce soir, elle peut regarder ce qu’elle veut ! D’après Mirjam Pressler, Mathilde n’a pas peur de l’orage, traduction de Sylvia Gehlert – Actes Sud junior 1998.

Corrigé Le nom commun, exercice 1 : Les touristes admirent la cathédrale.Oui / Viens avec moi. On : pronom personnel. Mes amis seront présents/ Non : adjectif qualificatif. Cécile s’est trompée.Non : nom propre

 Exercice 2 :

Noms abstraits Noms  concrets animés Noms concrets inanimés
La peur.La durée. La géographie L’épicier.Le tigre L’avion;La rose

Exercice 3 : le chapeau/Comptable/La prudence/Non comptable/Le crayon/Comptable/La chaise/Comptable.L’humour/Non comptable.L’État/Comptable.L’argent/Non comptable

Exercice 4 : une bonne soirée

Les parents de Mathilde vont passer la soirée chez tante Sabine. Mathilde reste seule à la maison avec sa petite soeur Carla. Du fond de son lit, Mathilde entend la porte de la maison se refermer derrière ses parents. Ils sont enfin partis ! Elle soupire de contentement et creuse douillettement son oreiller avec sa tête. En écoutant le souffle régulier de Carla qui dort profondément, elle attend un sommeil qui ne veut pas venir. Mathilde hésite encore un instant, puis elle décide de se lever. Les volets ne sont pas fermés mais la chambre est plongée dans l’obscurité ; seul un mince filet de lumière filtre par la porte entrouverte. Ses parents ont laissé la veilleuse de l’entrée allumée. Mathilde va tout droit s’installer dans un grand fauteuil confortable, où il est bien agréable de se prélasser sans le partager avec papa ou maman. Elle allume la télévision. Ce soir, elle peut regarder ce qu’elle veut !

 

Fiche réalisée par Margot Goix, responsable pédagogique en français à Numéro 1 Scolarité.